Médiation

Un conflit oppose deux personnes (un groupe de personnes), deux entreprises ? Comment la régler ?

Engager un procès et se battre pendant des années ? C’est aujourd’hui encore, le choix le plus fréquent !

Pourtant, une autre voie est possible, plus rapide, plus économique et plus efficace : la médiation.

 Qu’est-ce que la médiation ?

Alternative au jugement, la médiation permet de rétablir une meilleure communication pour aboutir à un accord « amiable » favorisant le maintien des bonnes relations entre les individus. Judiciaire ou conventionnelle, la médiation présente par ailleurs de nombreux avantages : rapidité de traitement, responsabilisation de la personne, confidentialité, coût limité, efficacité et originalité des solutions. Surtout, elle désamorce le conflit près de 8 fois sur 10.

La médiation : dans quels cas ?

La médiation peut intervenir dans tous les domaines du droit et de la vie courante :

  • Travail
  • Succession
  • Voisinage
  • Famille

Elle est particulièrement recommandée à titre préventif ou dans le cas de conflits qui s’enlisent.

Le rôle du médiateur

Le rôle du médiateur est celui du « passeur » qu va permettre à un dialogue de s’instaurer ou de se restaurer, faire émerger les besoins de chacun pour favoriser une reconnaissance mutuelle et accompagner les personnes dans la recherche d’une solution acceptable par tous.

Choisi d’un commun accord par les parties (médiation conventionnelle) ou désigné par le juge (médiation judiciaire), le médiateur se situe en amont du conflit judiciaire.

Tiers, neutre, impartial et compétent, il entend chacun, confronte les points de vue et amène les parties à rechercher ensemble une solution commune.

La médiation et le monde de l’entreprise

Si cette démarche est devenue un outil privilégié des acteurs économiques, c’est bien entendu parce qu’elle présente des avantages indéniables, et notamment :

  • La confidentialité du processus, de sorte que l’environnement économique, notamment local, n’en est pas informé,
  • Le fait de préserver les relations commerciales ou de les rétablir, là où le procès les mettrait à néant,
  • La possibilité pour les acteurs de trouver eux-mêmes des solutions originales, que les Tribunaux ne pourraient pas imposer,
  • La rapidité de dénouement de la difficulté, là où les procédures pourraient durer plusieurs années (ce qui représente un intérêt majeur lorsque les litiges doivent être réglés en quelques jours, pour ne pas compromettre la livraison d’un chantier ou le fonctionnement d’une chaîne de production par exemple),
  • Le fait d’entrer dans une démarche de qualité, en confrontant les points de vue afin que la difficulté ne se renouvelle pas grâce à des protocoles adéquats,
  • Le faible coût de mise en œuvre de la mesure,
  • Et enfin, le fait d’éviter l’aléa judiciaire.

Anticiper et à défaut gérer les conflits, telle est la réalité à laquelle doivent aujourd’hui faire face les entreprises dans un environnement juridique de plus en plus contraignant.

La médiation représente une approche originale de cette difficulté en permettant aux acteurs économiques de prévenir les tensions, de régler différemment les litiges, et de préserver les liens commerciaux.

Tarifs des particuliers :

  • Entretien individuel : 50 €/heure
  • Médiation : 50 €/heure/pers.

Tarifs entreprise :

  • Entretien individuel : 150 €/heure
  • Médiation : 150 €/heure

 

 

Comments are closed.